solstice d’hiver et Jupiter-Saturne

 

Nous serons bientôt le 21 décembre et c’est un jour important car c’est le solstice d’hiver comme chacun sait. C’est le moment de la nuit la plus longue mais de cette obscurité jaillira une force, une énergie qui annonce une renaissance, le retour à la lumière. C’est un jour de l’espoir et du triomphe de la lumière sur l’obscurité.

Mais ce 21 décembre 2020 revêt une importance toute particulière car c’est surtout, et c’est ce qui en fait un moment tout à fait exceptionnel, la rencontre des deux astres bien connus, Jupiter et Saturne à l’entrée du signe du Verseau. Beaucoup d’astrologues pensent et disent que que c’est le moment le plus important de l’histoire de l’humanité. Je le pense aussi.
Nous quittons un cycle de deux mille ans marqués par l’ère du Poisson pour entrer dans l’ère du Verseau. Ce passage s’est amorcé depuis plusieurs décennies mais ce 21 décembre marquera le passage  quasiment définitif dans ce nouveau cycle de deux mille ans dans le Verseau.

Ce que le monde vit depuis un an et les sombres perpectives à venir nous  confirment que nous assistons à l’effondrement d’un monde. Prenons conscience que nous nous avançons vers un nouveau monde qui n’aura rien de commun avec ce que nous avons connu.
Nous devrons abandonné un monde gouverné par le pouvoir, la compétition, l’opposition, la division. L’énergie du Verseau nous mènera inexorablement vers la solidarité, la fraternité, l’égalité, la liberté. A chacun d’entre nous de nous libérer de la dualité et la séparation issues de la peur pour vivre dans l’unité qui ne peut exister que dans l’amour. Nous n’aurons pas le choix.

Il y a soixante dix ans nous étions deux milliards d’êtres vivants sur cette terre. Nous sommes près de huit milliards. Pourquoi tant d’âmes se sont bousculées pour être présentes dans cette période plutôt sombre mais aussi si exaltante ? Parce que, ce que nous vivons depuis un an ou deux n’est pas une crise sanitaire comme on le dit, ni une crise politique, mais une crise évolutive. C’est un moment très particulier dans l’histoire de l’humanité, un moment extraordinaire, unique, pour l’éveil des consciences.

Alors ne laissons pas passer notre chance et allons joyeusement vers cette nouvelle ère, et construisons ensemble ce nouveau monde de solidarité, de fraternité et de paix.

Jean Graciet (18 décembre 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La lettre d'information de Éveil et Santé