Le pardon

  • La peur lie le monde. Le pardon le rend libre

Gary Renard « Et l’univers disparaitra » Ed. Ariane

  • « L’unique solution, le pardon, de l’unique problème, la séparation…    …Le pardon est beaucoup plus important que la plupart des gens le pensent. Il est vital de demeurer focalisé sur lui.
    Le véritable pardon signifie de ne pas juger ni condamner un autre individu. Il n’y a réellement aucun péché ni aucune culpabilité à l’extérieur car rien de tout ce dont nous avons parlé n’est arrivé, sauf dans un rêve, et les rêves ne sont pas réels. »

« C’est ce que l’ego a fait qui est compliqué. Et c’est ce qui doit être défait part ton pardon. Plus l’ego sera défait, plus ce sera facile pour toi…
…Si Jésus et Bouddha étaient ce qu’ils étaient, c’est parce qu’ils ne se laissaient pas leurrer pas les apparences. L’illusion existe afin de te faire croire que tu as mis de la distance entre toi et ta culpabilité, mais en la rendant réelle, en la jugeant et en la condamnant, tu ne fais que la maintenir en place. L’ego t’a dupé. Afin d’assurer sa propre survie, il s’est arrangé pour que tu juges les autres. »

Gary Renard « Votre réalité immortelle » Ed. Ariane

  • Vidéo du Sommet de la Conscience 2014 sur le Pardon.

Par Maria-Elisa et Jean

  • Une histoire au Texas…

Dans les années 1880, au Texas, il y avait un propriétaire de ranch qui, sans être particulièrement porté sur la spiritualité, réussissait très bien à manifester l’abondance, ce qui faisait soupçonner à certains de ses voisins que les deux choses n’étaient pas nécessairement liées. Il se disait chrétien, mais ses actions faisaient de lui un chrétien douteux.

Un jour, un pauvre fermier qui crevait de faim s’introduisit dans le ranch et y vola un poulet pour y nourrir sa famille. Il fut surpris par un employé, qui l’emmena au propriétaire. Celui-ci aurait pu dire bien des choses, mais il ne dit que ceci : « Pendez-le! ça lui donnera une leçon. »

Deux ans plus tard, un Mexicain s’aventura sur la propriété. Il était très pauvre et voulait recommencer sa vie. Il tomba sur les hommes du propriétaire, qui l’emmenèrent à leur patron. Après l’avoir examiné de la tête aux pieds, le propriétaire dit simplement ceci : « Pendez-le! ça lui donnera une leçon. »

Il y eut plusieurs épisodes de ce genre dans la vie de ce propriétaire de ranch. Au lieu réessayer de comprendre les autres, il réagissait par la colère, les jugeant et les condamnant, et finissant habituellement par dire : « Pendez-le! ça lui donnera une leçon. »

Un beau jour, son corps mourut et il se vit monter vers les portes du paradis. Il espérait que personne ne le reconnaîtrait et qu’il pourrait entrer. Juste avant d’atteindre ces portes, toutefois, il vit saint Pierre se dresser devant lui en disant : « Attens un peu Jésus veut te parler. »

L’homme s’inquiéta car il se rappelait certaines des choses qu’il avait faites dans sa vie. Et voilà qu’il serait jugé par Jésus lui-même! Soudain il se mit à trembler. Jésus apparut, s’avança lentement vers lui, le regarda droit dans les yeux, puis il dit à saint Pierre : « Pardonne-lui, ça lui donnera une leçon. »

Pris dans « Votre réalité immortelle » aux Ed. Ariane de Gary Renard

 

  • Une magnifique chanson de Alpha Blondy sur la pardon

  •  Pardonner est un acte de guérison

Ceux qui pardonnent sont les guérisseurs de l’humanité.

Plutôt que de ressasser l’offense du dommage,
plutôt que de rêver de revanche ou de vengeance,
ils arrêtent le mal d’eux-mêmes…

Pardonner, c’est l’acte le plus puissant
qu’il soit donné aux hommes d’accomplir.
L’événement qui aurait pu faire grandir la brutalité
dans le monde sert à la croissance de l’amour.

Les êtres blessés qui pardonnent
transforment leur propre blessure.
Ils guérissent – là où ils sont – la plaie qui défigure
l’humanité depuis ses origines : la violence.

L’homme qui pardonne ressemble à Jésus.
L’homme qui pardonne rend Dieu présent.

Gérard Bessière, prêtre et écrivain

Sans titre
  • Le pardon est plutôt un acte de courage et non pas de faiblesse. Il est un moyen de lâcher prise et il est une porte ouverte à l’amour et à la paix.

 

  • Ho’oponopono est avant tout un ancien rituel de pardon et de réconciliation.

Ho’oponopono permet une nouvelle approche du pardon et en simplifie grandement la démarche. Cette sagesse hawaïenne de pardon et de réconciliation a le pouvoir de transformer nos peurs (rancoeurs, rancunes, colères, frustrations, manques, etc.) en leviers favorables à notre propre évolution et à nous faire intégrer ainsi notre véritablement essence qui est Amour.

Pratiquer Ho’oponopono c’est abandonner le monde de la dualité et de la séparation pour le monde de l’unité. C’est à ce niveau là que le pardon prend tout son sens.

Dans le « Petit cahier d’exercices du pardon selon Ho’oponopono », vous serez conduits, à travers différents exercices, à une véritable libération vis-à-vis d’autrui et de vous-même.

Faire le choix du pardon, c’est vivre le moment présent et accueillir la liberté et la paix intérieure.

K2282

Pour commander ce livre

 

  • « Le pardon est le grand guérisseur qui nous unit les uns aux autres et à tout ce qui vit. Le pardon a le pouvoir de nous guérir aussi bien intérieurement qu’extérieurement. Il peut changer notre façon de nous voir nous-même et de voir autrui. Il peut changer notre expérience du monde. »

Dr Gerald G. Jampolsky

  • « Le pardon est capable de produire certaines des plus profondes transformations qu’on puisse espérer ou imaginer dans votre propre vie  ou dans celle d’autrui.

Le pardon peut tout changer, du jour au lendemain. C’est ce qui le rend si excitant. Il peut tout changer. Il peut amener la joie où était la tristesse, la paix où était le tumulte, le bonheur où était la colère. Et il peut vous redonner à vous-même. »
Neale Donald Walsch auteur de « Conversations avec Dieu »

  • La bonne volonté de te pardonner à toi-même et de libérer les autres de ton jugement est le plus grand pouvoir que tu peux connaître durant ta vie dans ce corps.
    Le seul pouvoir qui soit grand est le pouvoir de l’amour lui-même. Et sans le geste du pardon, qui vient écarter le voile de la peur, le pouvoir de l’amour n’est pas à ta disposition……Chaque fois que tu pardonnes, tu dissous une condition que tu as placée à ta capacité à aimer. Chaque fois que tu pardonnes, l’amour est éveillé plus profondément en toi et ta capacité à étendre cet amour est augmentée. »
    extrait de « L’amour sans conditions » aux Ed. Le Dauphin blanc de Paul Ferrini
  • « …La culpabilité que je croyais être en vous ne l’est pas; elle est réellement en moi, parce que nous ne faisons qu’un et que vous n’êtes que des figures que j’ai créées pour mon rêve.
    Lire la suite…
  • « le pardon est la voie qui mène hors des ténèbres et dans la lumière. C’est notre fonction sur terre, qui nous permet de reconnaître que nous sommes la lumière du monde. Le pardon nous permet d’échapper à l’ombre du passé, que cette ombre soit la notre ou celle d’une autre personne. »
    extrait de « Pardonner, l’ultime délivrance » de Dr Gerald Jampolsky (Ed. Octave)

 Les CELTIC THUNDER

Capture d’écran 2016-01-15 à 11.11.03

http://youtu.be/Qni5bIN5qmU

Ci-dessous paroles et traduction
Amazing Grace (Incroyable Pardon )

Amazing grace ! How sweet the sound
Incroyable pardon ! Quelle douce voix que celle

That saved a wretch like me.
De celui qui a sauvé un misérable tel que moi

I once was lost, but now am found,
J’étais égaré, mais à présent je me suis retrouvé

I was blind, but now I see.
J’étais aveugle, mais à présent je vois.

‘It was grace that taught my heart to fear,
C’était le pardon qui a appris la peur à mon coeur

And grace my fears relieved.
Et le pardon a libéré mes peurs

How precious did that grace appear
Que fut précieuse cette apparition du pardon

The hour I first believed.
Moment où j’ai commencé à avoir la foi.

Through many dangers, toils and snares
De nombreux dangers, labeurs et pièges

I have already come;
J’ai déjà traversé;

‘It is grace hath brought me safe thus far
C’est le pardon qui m’a ainsi mis à l’abri

And grace will lead me home.
Et le pardon me guidera chez moi.

The Lord has promised good to me
Le Seigneur m’a promis de bonnes choses

His word my hope secures;
Ses paroles me remplissent d’espoir;

He will my shield and portion be,
Il sera mon bouclier et vivra en moi

As long as life endures.
Aussi longtemps que la vie durera.

Yea, when this flesh and heart shall fail,
Quand cette chair et ce coeur faibliront,

And mortal life shall cease,
Et que ma vie sur terre s’éteindra,

I shall possess within the veil,
J’emporterai dans mon linceul,

A life of joy and peace.
Une vie de joie et de paix.

When we’ve been there ten thousand years
Quand nous sommes là depuis un millier d’années

Bright shining as the sun,
A briller tout autant que le soleil,

We’ve no less days to sing God’s praise
Nous avons tout autant de jours pour
chanter les louanges du seigneur

Than when we’ve first begun.
Que lorsque nous sommes apparus sur terre.

Written by : John Newton
Ecrit par : John Newton.j

Dieu est l’amour dans lequel je pardonne

« Dieu ne pardonne pas parce qu’Il n’a jamais condamné. Et il doit d’abord y avoir condamnation pour que le pardon soit nécessaire. Le pardon est le grand besoin de ce monde, mais c’est parce que c’est un monde d’illusions. Ceux qui pardonnent se délivrent ainsi des illusions, alors que ceux qui retiennent le pardon se lient à elles. Comme tu ne condamnes que toi-même, ainsi tu ne pardonnes qu’à toi-même.

Or bien que Dieu ne pardonne pas, Son amour est néanmoins la base du pardon. La peur condamne et l’amour pardonne. Ainsi le pardon défait ce que la peur a produit, ramenant l’esprit à la conscience de Dieu. Pour cette raison, le pardon peut véritablement être appelé le salut. C’est le moyen par lequel les illusions disparaissent. »
Extrait du « Cours en miracles »