Les voeux pour 2016

 

L’année 2015 a terriblement marqué les esprits par les peurs immenses qu’elle a pu produire et soulever, nées des menaces de guerre mondiale, des guerres bien réelles de partout dans le monde, ainsi que des attentats meurtriers chez nous et ailleurs, eux aussi bien réels.
Est-ce que tout cela n’avait pas qu’un seul but, créer de nouvelles peurs, nous y maintenir pour ainsi rogner encore un peu plus sur nos libertés individuelles comme collectives?
Car là est notre pire ennemi, la peur.
Et prenons conscience que la liberté est l’absence de peur.

Voltaire disait déjà : « Tant que les gens ne songent pas à exercer leur liberté, ceux qui veulent les tyranniser le feront, car les tyrans sont actifs et ardents et feront tout, au nom des dieux, des religions et autres, pour enchainer les hommes endormis. »

Se libérer c’est donc se réveiller et je crois qu’on le découvre de plus en plus dans le monde entier où l’on voit des gens se réveiller un peu partout et découvrir leur vraie nature. C’est un magnifique espoir pour l’humanité.

 

Sans titre 1

 

Recouvrer sa liberté est un choix, il ne dépend de personne, tout comme pardonner ou aimer, c’est une décision personnelle. Cela dépend de nous, de notre capacité à changer notre vision de la réalité et ainsi à élever notre niveau de conscience.

Nous verrons ce que nous réserve 2016 mais qu’importe après tout. L’important est ce que nous en ferons, chacun d’entre nous, individuellement.

Nous créons notre réalité par nos choix de chaque instant, par nos prises de conscience, pensez-y.

N’oubliez pas : la liberté, comme le pardon, la paix ou l’amour est intérieure, elle ne dépend pas de l’extérieur.

Il ne dépendra que de nous que cette année soit ce que nous voulons qu’elle soit.

Belle année 2016 à tous dans la paix et la joie.

Jean Graciet

Un commentaire

  1. Lore Marie-Odile dit :

    Merci pour ces vœux merveilleux!….
    Je découvre Ho.hoponopono.
    Je souhaite acquérir cette philosophie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *