Le pardon et la maladie

 

 

 

 

« La maladie prend maintes formes, tout comme le manque de pardon. les formes de l’un ne font que reproduire les formes de l’autre, car ils sont une même illusion. Ils se traduisent si étroitement l’un dans l’autre  que l’étude attentive de la forme que prend une maladie indiquera très clairement la forme de manque de pardon qu’elle représente. Or voir cela ne fera pas guérir. Cela ne s’accomplit que par cette seule reconnaissance: que seul le pardon guérit un manque de pardon, et que seul le manque de pardon peut donner lieu à quelque maladie que ce soit. »

Supplément à Un Cours en Miracles

 

Cela ne peut se comprendre qu’en admettant que la cause, l’origine de toute maladie ne se trouve pas dans le corps mais sur le plan émotionnel. Toutes les peurs, c’est à dire les  rancoeurs, frustrations, manques, dévalorisations, etc, entretenues et crées par nos croyances et/ou  nos mémoires vont se refléter dans le corps tant qu’elles n’ont pas été transformées en amour et en paix grâce au pardon.

Tout comme un manque de pardon peut se traduire un jour par une maladie, de même le pardon peut la guérir.

Jean Graciet

3 commentaires

  1. SY dit :

    Très bon rappel sur le sens de notre vie. Se centrer sur l’émotionnel est indispensable mais nous l’oublions.. Merci pour ce texte.

  2. reynaud alain dit :

    il faut décoder le blocage l’esprit saint aide à comprendre et le pardon se libère car y a des choses des situations qui nous restent entraver dans la gorge tout de même ça prend des fois des années c’est pour ça que je dis que la perfection n’existe pas que jésus nous met à l’école donne un chemin vers la délivrance vers le pardon

    • Jean Graciet dit :

      Bonjour,

      Si des « choses restent en travers de la gorge » c’est qu’on est encore resté dans la séparation et alors le pardon ne peut pas se faire.
      Dans ces conditions cela peut durer des années voire toute une vie! Le pardon véritable c’est prendre la responsabilité de tout ce qui arrive et donc comprendre que tout ce qui arrive, évènements, situations, rencontres, ne sont que des reflets de ce qui est en nous, c’est à dire nos mémoires, nos croyances, nos ressentis. Et que tout ce qui arrive n’est jamais le fruit du hasard car il n’y a pas de hasard, cela veut dire que tout ce qui arrive est parfait. Ce que Dieu a fait est parfait et nous sommes sa création, c’est pourquoi notre devoir est d’accepter tout ce qu’il nous donne car c’est toujours la perfection.
      Un grand merci de votre commentaire
      Jean Graciet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *