Grand-mère ! Montre-moi à quoi ressemble l’enfer et le paradis

 

L’enfer et le paradis

 

Grand-mère ! Montre-moi à quoi ressemble l’enfer et le paradis

 

Un jour le petit Nico se promenait avec sa grand-mère au bord du canal dans la ville où elle habitait.
Le petit Nico s’arrêta d’un coup et posa à sa grand-mère la question suivante :

  • « Dis-moi Nanou, toi qui sait tant de choses, explique-moi à quoi ressemble l’enfer et à quoi ressemble le paradis. J’en ai entendu parler l’autre jour par des copains et je n’arrive pas à imaginer comment ces deux endroits peuvent être. »

La grand-mère réfléchit un petit peu et fini par lui répondre :

  • « Mon grand, comme je t’ai déjà dit d’autres fois, rien ne vaut sa propre expérience pour bien comprendre quelque chose. Viens, nous allons faire un petit voyage ».

La maison inter-dimensionnelle était juste à côté, et elle avait lu dans le journal que depuis peu il y avait un ascenseur qui pouvait nous déplacer dans différentes lignes du temps.
Ils prirent l’ascenseur et, pendant qu’ils montaient, la grand-mère lui dit :

  • « Nous allons commencer par visiter une ligne temporelle où tu pourras voir à quoi ressemble l’enfer de tes propres yeux. »

En ouvrant la porte ils découvrirent une immense salle avec une grande table au milieu et autour d’elle, des hommes et des femmes qui étaient là pour manger.
Ils étaient nombreux, mais personne ne parlait et ils semblaient tous bien tristes et certains étaient même assez énervés.
C’était bizarre car ils avaient tous une longue cuillère en bois attachée au poignet.
Une grande marmite au milieu embaumait toute la pièce de son arôme délicieux au point que Nico et Nanou commençaient déjà à saliver.
En s’approchant ils comprirent l’énorme détresse des convives.
Avec sa longue cuillère chacun arrivait à atteindre la marmite qui se trouvait au milieu de la table, mais comme le manche de la cuillère était trop long, ils n’arrivaient pas à porter à leur bouche le contenu et tout tombait sur la table ou à côté.

Nanou laissa contempler le triste spectacle à Nico durant un petit moment, puis le prit par la main et lui dit :

  • « Viens, nous allons voir à quoi ressemble le paradis. »

Ils prirent l’ascenseur à nouveau pour aller visiter une autre ligne du temps.
La porte s’ouvra et déjà ils pouvaient ressentir une autre ambiance.
On entendait des voix, des rires et même des chants.
Il y avait là, la même salle, avec la même table et la même marmite au milieu embaumant toute la pièce.
Autant d’hommes et de femmes assis autour de la table et chacun avec une longue cuillère attachée au poignet.
Mais quelle était la différence, alors?
Chacun remplissait sa cuillère puis il la donnait à son voisin en face. Cela se faisait en toute simplicité et dans la joie de partager.

Nanou laissa son petit-fils observer la scène pour qu’il puisse comprendre, puis elle lui dit :

  • « Tu as faim, mon grand ? Viens, nous allons manger un peu. »

Conte anonyme adapté par Maria-Elisa Hurtado-Graciet

L’enfer ou le paradis se vivent à chaque instant, ici, sur terre.
L’enfer, comme le dit le conte, c’est le domaine où l’ego est aux commandes, le monde du “chacun pour soi“. Alors que le paradis appartient à ceux qui se laissent mener par le coeur; c’est le partage, le don de soi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *