Celui qui se dit spiritualiste…

 

Mikhaël Aïvanhov

 

Combien cette pensée de Mikhaël Aïvanhov est juste et criante d’actualité…

 

« Il vaut mieux un matérialiste convaincu qui rejette la réalité du monde invisible, qu’un prétendu spiritualiste qui va s’aventurer dans un monde qu’il connait mal et qu’il veut exploiter par intérêt, ou même seulement par besoin de se singulariser, de se montrer original. Celui qui agit ainsi enfreint les lois du monde spirituel, et il devra un jour répondre de ses fautes.

L e savoir que les initiés ont accumulé tout au long des siècles n’était pas destiné à l’usage qu’en font maintenant beaucoup trop de gens qui s’y intéressent: des curieux, des huluberlus, des malades, des escrocs…Celui qui se dit spiritualiste ne doit rien chercher d’autre dans la science initiatique que des méthodes pour se perfectionner. Toute intention étrangère à ce but n’est pas de la véritable spiritualité. Et ceux qui ne savent pas ou ne veulent pas savoir sur quels chemins ils s’aventurent courent les plus grands dangers. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *