Zome à 8 côtés

 

 

« Les zomes appartiennent à une famille de formes géométriques, composées de losanges agencés en double spirale, dont la trame est en résonance avec le monde vivant. Nous les rencontrons dans différents règnes : du minéral (pyrite, grenat), à l’animal (alvéoles d’abeille), en passant par les plantes (ananas, pomme de pin, tournesol…). »

Zome à 8 côtés (40 facettes) :

Entre le 4 représentant la terre, et le 12 le ciel, le 8 est un nombre qui symbolise l’équilibre cosmique. Le 8 engendre des volumes courbes aux angles plus doux qui leur donnent une grande beauté. Ce sont des formes très équilibrées dont émane une profonde harmonie. Les zomes 8 sont souvent utilisés pour harmoniser les lieux ou pour créer des habitats.

Elève le niveau vibratoire : leur seule présence dans un lieu engendre une élévation vibratoire favorable à la dynamique du vivant.

Transformateur : il nous amène à élever et ajuster notre propre fréquence par effet de résonance. Cette élévation facilite de nouvelles prises de conscience et permet la remise en question nécessaire à toute évolution.

Révélateur : les zomes sont les miroirs de ce que nous sommes vraiment. Ils révèlent aussi bien les limitations que nous nous créons que notre fantastique pouvoir créateur.

Diffuseur : lorsqu’on met un objet, une pierre, une couleur ou tout autre chose, à l’intérieur du zome, on amplifie l’énergie et la diffusion du rayonnement de cet objet. On peut éclairer un zome avec une lumière colorée. Cela a pour effet d’amplifier et de diffuser l’énergie liée à cette couleur.

Dynamiseur : on peut utiliser un zome pour dynamiser et spiritualiser toutes sortes de choses (élixirs, cristaux, préparations médicinales, boissons, nourriture…).

Moyen de communication : structures géométriques et symboliques, les zomes incarnent, jusque dans la matière, la manifestation de consciences spirituelles avec lesquelles ils nous relient. Le point central, nommé point zéro, est en relation avec le monde multidimensionnel. C’est une porte vers les mondes supérieurs.

Support de méditation : permet de nous centrer, de nous connecter au point zéro et d’activer le processus de co-création.

– méditation sur le centre, en nous et à l’extérieur de nous… On peut pour cela, placer un mandala ou un objet au centre du zome.
– méditation sur la double spirale, en nous et à l’extérieur de nous.
– méditation sur la lumière, la transparence…

Catalyseur : provoque une réaction par sa seule présence.

Sa construction est un processus alchimique qui peut être vécu à différents niveaux selon l’intention et la conscience que l’on a de ces formes.

Symbolique : Les zomes expriment par les nombres qui les régissent, des relations symboliques, numérologiques et rythmiques.

Thérapeutique : Les zomes sont des formes thérapeutiques individuelles et planétaires, ils constituent un maillon de la trame énergétique lié à l’évolution de la conscience collective. Ces formes sont reliées entre elles par la présence du champ morphogénétique qu’elles créent. Elles sont en relation avec de nombreux sites sacrés.

On peut programmer un zome par l’intermédiaire d’un cristal que l’on place au centre du zome.

Particularités des zomes : Il existe différents modèles dans la famille des zomes. Ce qui différencie principalement ces modèles, ce sont les nombres de côtés qu’ils possèdent. Plus le nombre de côtés sera important, plus il y aura de facettes et plus le niveau vibratoire sera élevé. C’est ainsi que :

 

Ces textes sont tirés du site de Yann Lipnick – www.zomes-concept.com

 

Yann Lipnick interview un physicien, Pierre PICCALUGA, au sujet des zomes pour comprendre comment les niveaux vibratoires nés de la lumière le son et les formes, agissent sur l’individu présent dans le zome.
cliquez sur le lien : www.zomes-concept

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La lettre d'information de Éveil et Santé