La violence n’est jamais la solution

 

 

 

« Quels que soient les défauts d’une société, il n’est pas conseillé de chercher à y remédier par la violence. Certains diront que quand il faut tout changer, la violence est nécessaire. Non, et d’abord on ne doit pas confondre changements et bouleversements. Ce n’est jamais par la violence qu’on réalise les véritables changements et, on a pu souvent le constater, la violence entraîne le plus souvent des maux pires que ceux auxquels elle veut remédier.

En réalité, changer la société est l’affaire de chacun. Personne, aussi haut placé et puissant soit-il, ne peut décréter : « À partir de maintenant il n’y aura plus ni injustices, ni crimes, ni misère… » ou s’il le fait, cela ne servira pas à grand-chose. Que ce soit dans une bonne ou une mauvaise direction, jamais personne ne peut imposer de l’extérieur quoi que ce soit de définitif. Il ne se produira de véritables améliorations dans la société que le jour où les individus décideront de se transformer eux-mêmes, car chacun deviendra un facteur bénéfique et constructif pour tous. »

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

2 commentaires

  1. Claude dit :

    Sages paroles à mettre en parallèle avec ces motrs de Platon.
    Il y a 2400 années un Homme, Platon, parlait de nous. Son message est sage et toujours actuel.
    « Avant de songer à réformer le monde, à faire des révolutions, à méditer de nouvelles constitutions, à établir un ordre nouveau, descendez dans votre cœur, faites-y régner l’ordre, l’harmonie, la paix. Ensuite seulement, cherchez autour de vous des âmes qui vous ressemblent et passez à l’action. »
    Platon
    428 – 348 avant JC
    Amitiés Claude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *