Différence entre l’Éveil et l’ego spirituel

 

Il y a quelques jours, une de mes élèves m’a envoyé un article dans lequel une personne donne sa vision de l’ego spirituel et des êtres éveillés. J’avoue que pendant ma lecture, j’ai ponctué quasiment chaque phrase par des « M’enfin ! », « heinnnnnnnnnn ? ». J’ai terminé en me disant : « bah si c’est comme ça que la nouvelle génération envisage l’éveil, on n’est pas sorti du sable ! ».

J’aurais pu appeler ce nouvel article dans lequel je reviens sur quelques-unes des notions abordées dans ce que j’ai lu : « M’enfin ! » mais je craignais que les fans de Gaston Lagaffe ne tombent dessus en voulant juste une partie de rigolade !

Donc, l’ego spirituel, l’éveil… Depuis quelques années, tous ceux qui parlent de spiritualité se disent éveillés et assènent leur vérité comme s’ils étaient la seule voie voix possible. Sans eux point de salut ! Suivez-les ou soyez damnés !

LES VÊTEMENTS DES ÉVEILLÉS

Alors soyons clairs, le vêtement pour les éveillés a la même signification que pour Wikipédia : « Un vêtement est un article d’habillement servant à couvrir une partie du corps humain, exception faite des chaussures et du chapeau ». Ce n’est pas un vêtement qui détermine si on est éveillé ou pas ! Ce n’est pas une coupe cheveux non plus ni une couleur, ce n’est rien du monde de l’apparence.

Non, les éveillés ne s’habillent pas en guenilles mais ce n’est pas pour autant qu’ils s’habillent tout en blanc pour montrer à quel point ils sont purs et… éveillés. Ils portent des vêtements parce qu’il faut bien s’habiller mais le vêtement n’a strictement rien à voir avec leur être et leur sagesse. On peut tout à fait être éveillé et porter du noir et du rouge ! Non, ce ne sont pas des couleurs diaboliques. Un éveillé peut porter des talons aiguilles, des baskets, se maquiller, ne pas se maquiller, porter un sac à patate… Vous comprenez l’idée, ça n’a aucune importance, l’éveillé fait ce qu’il veut, il s’en fiche, il est déjà éveillé, il n’a rien à prouver !

Alors quand le vêtement et le look sont trop travaillés pour faire « spirituel et éveillé » (une barbe et des cheveux longs pour ces messieurs ou de longues robes bien blanches ou du violet pour ces dames…), peut-être est-il préférable de penser à passer son chemin… Remettriez-vous votre vie entre les mains de quelqu’un qui porte une blouse blanche et un stéthoscope et qui se clame médecin ou quelqu’un qui s’habille normalement, qui ne sortira son stéthoscope qu’en cas de besoin et qui est réellement médecin ?

Vous-êtes vous déjà retrouvé près d’un être éveillé ? Je vous promets que vous ne regardez pas ce qu’il porte. Vous êtes subjugué par l’énergie, l’amour, la vibration qui émane de lui. Vous vous sentez immédiatement élevé, il se peut même que vous ayez les larmes aux yeux. L’apparence a tellement peu d’importance pour lui. Demandez à un éveillé comment il choisit ses vêtements ! il vous  regardera, impassible, jusqu’à ce que vous posiez une question plus intéressante pour votre évolution.

Habillez-vous comme bon vous semble, le reste n’est que mode. Si un jour, un Guru indien explique qu’il a reçu un message lui disant qu’il faut s’habiller en noir pour être au top de l’éveil, tout le monde portera du noir !

 LA NOURRITURE DES ÉVEILLÉS

Les éveillés ne mangent pas de viande, parce que ce n’est pas… éveillé… M’enfin ! Il mange ce qu’il a devant lui l’éveillé. Vous savez pourquoi ? Parce qu’il est éveillé.

Il sait que tout est conscience, TOUT EST CONSCIENCE. Cela signifie que si la Conscience a choisi de s’expérimenter en vache laitière, c’est ainsi.

Si la conscience choisit de s’expérimenter en bœuf, c’est ainsi. Du point de vue de la conscience, le bœuf et celui qui mange ce bœuf font partie de la même expérience. Le bœuf et son mangeur sont deux perspectives d’une seule expérience. L’être éveillé sait que la Conscience, se vivant à travers tout ce qui est, ne fait pas la différence entre un radis et un lapin. Pour elle, que vous mangiez l’un ou l’autre, c’est ce que vous faites de l’information qui compte, pas l’information elle-même.

Le monde de la manifestation est fait de croyances. Le monde de la manifestation ne compte que pour le mental, l’ego, l’humain. Du point de vue de la conscience, c’est l’expérience qui compte.

Quand je lis que plus on a un taux vibratoire élevé, plus on est sensible et allergique à tout un tas de choses (ondes, gluten, produits chimiques, produits laitiers), plus on a un taux vibratoire élevé, plus il faut manger bio, sans ceci, sans cela…, là encore, j’ai envie de dire : M’enfin !

Plus on a un taux vibratoire élevé, moins on est soumis aux effets de mode, aux pensées stressantes sur le monde qui nous entoure, sur notre alimentation…

Plus on a un taux vibratoire élevé, moins on a peur, moins on se sent victime.

En matière d’alimentation, ce n’est pas « le taux d’éveil » d’une personne qui devrait déterminer les choix que l’on fait mais plutôt l’envie du moment, ce dont le corps a besoin, la santé, l’écologie, le plaisir… Apprenez à écouter votre corps qui sait toujours ce dont il a besoin plutôt que le pseudo-éveillé qui a entendu ou lu les préceptes qu’il enseigne dans un livre dont l’auteur a lui-même vu ça sur You Tube dans une vidéo d’un type qui a fait un stage avec un pseudo-éveillé.

Les éveillés, les vrais, ne vous donneront jamais de conseils alimentaires, d’abord parce qu’ils s’en fichent, ce n’est vraiment pas ça qui favorise l’éveil, ensuite parce qu’ils savent que chaque être est unique et qu’il n’y a pas, qu’il n’y aura jamais et qu’il ne devrait jamais y avoir de solution unique et universelle. Sinon, la spiritualité s’appellerait dictature et la dictature tout le monde le sait, vient du monde de la séparation.

LES ÊTRES ÉVEILLÉS SONT SÉRIEUX, GRAVES, TRISTES DE VOIR L’ÉTAT DU MONDE ET SONT VENUS SUR TERRE POUR SAUVER LA PLANÈTE. M’ENFIN !!!!!!

Encore une fois, avez-vous été en présence réelle d’un être éveillé ? Si oui, vous savez qu’un être éveillé est un vrai gamin, il s’émerveille de tout, il a les yeux qui pétillent, un sourire malicieux. Les éveillés ont un humour extraordinaire.

Les éveillés ne peuvent pas être en état d’inquiétude pour le monde. Ils vivent dans un éternel présent. Ils sont dans le maintenant. L’inquiétude, la peur, le besoin de sauver le monde proviennent du passé ou du futur mais en aucun cas du présent. Seul le moment présent est important à leurs yeux. Ils observent tout, là où vous ne verrez que la fange, ils vous montreront une jolie fleur jaune et auront un sourire jusqu’aux oreilles de sa délicatesse, ils verront la beauté de l’être derrière le corps du lépreux, ils verront la richesse d’âme du mendiant. Ils seront plein de gratitude envers chaque expérience humaine car CHAQUE expérience humaine participe à l’expansion de la Conscience.

Le regard que porte sur vous un vrai éveillé, qui que vous soyez, est celui d’un frère à un frère. Pour lui, vous êtes son égal. Vous n’avez pas besoin d’être guéri, vous l’êtes déjà, il n’a pas besoin de vous réveiller, vous êtes déjà éveillé. Tout ce qu’il fait, c’est vous aider à en prendre conscience.

Ils sont si drôles, je vous le promets, même si parfois leur humour ne fait rire qu’eux. Donc, si un pseudo-éveillé commence à vous faire peur avec l’avenir du monde et à vous dire qu’il est venu sur terre pour le sauver… vous savez ce qu’il vous reste à faire.

LA MISSION DE VIE DES ÉVEILLÉS

M’enfin ! Un éveillé n’a pas de mission de vie, il EST la vie ! C’est l’ego qui adore avoir de l’importance alors il croit qu’il a une mission de vie. Et souvent, très importante.

L’être éveillé n’en a pas, il est tranquille. L’être éveillé sait que toute chose, tout être, toute particule, tout atome, bref TOUT est conscience, tout est vie, tout est éveil. Rien ni personne n’a de mission de vie ou Tout a une mission de vie. Cette mission c’est l’expérience.

L’être éveillé peut être éboueur (vous croyez que ce n’est pas sacrément important qu’un être ait choisi la mission de nettoyer nos rues et de nous rendre la vie plus agréable ? Vous pensez que l’éboueur est moins important que le pseudo-éveillé qui vous explique quoi manger, boire, porter, croire pour devenir éveillé ?), agriculteur, journaliste sportif (j’allais me contenter de journaliste mais ça risque de faire éveillé). C’est tellement peu important ce que vous faites. Il va là où la conscience en lui va, il se laisse guider par la vie en toute confiance.

 Les pseudo-éveillés du nouveau monde voient toujours plein d’ennemis partout : les entités du bas-astral, les extraterrestres, la lune, les illuminati, les conspirationnistes, ils peuvent passer des heures entières à vous en parler avec des slides bien documentés, des images, des photos, des témoignage,s et même des preuves…

L’humain, le mental, l’ego ne parvient pas à comprendre le monde du contraste. Nous vivons dans un monde duel, le « bien » et le « mal » sont deux perspectives mais ni l’un ni l’autre n’existe véritablement. L’expérience de l’un ne passe que par l’expérience de l’autre. Chaque expérience humaine ou plutôt chaque expérience de la manifestation est un point d’expansion. Avez-vous remarqué que dans l’histoire de l’humanité, c’est l’adversité qui nous pousse à évoluer, créer, grandir, chercher des solutions. La Conscience est totalement impersonnelle, encore une fois, elle se vit à travers le grain de sable comme à travers vous. Le reste n’est que croyances. Tout est Un. Les pseudo-éveillés le répètent à tout bout de champ mais ne semble pas percevoir la dichotomie que cela crée avec le concept d’ennemis tapis dans l’ombre qui nous réduiraient en esclavage s’ils n’étaient pas venus nous sauver.

Et cela, l’être éveillé le sait. Il n’y a pas d’ennemi ailleurs que dans le mental, dans les pensées, dans les croyances. Il n’y a pas d’ennemi car la séparation est une illusion. Il n’y a que la vie, mais ça, l’ego a du mal à le comprendre. (Le sage procure la paix, le calme et la quiétude. Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XXXV – VIe s. av. J.-C.)

L’être éveillé est dans l’acceptation de ce qui est. Il accepte le monde tel qu’il est. Il ne voit pas l’horreur, la souffrance, la misère, la richesse. Tout ce qu’il perçoit du monde, c’est l’infinie beauté de la Conscience qui s’expérimente, s’expanse, s’observe à travers toutes les perspectives. Il ne cherche pas à changer le monde. C’est l’ego, en bon dictateur qu’il est, qui a besoin de faire plier le monde à son idéal.

JUSTEMENT, PARLONS DE L’EGO

Les êtres éveillés n’ont plus d’ego. M’enfin !!

Sans ego, on ne peut tout simplement pas faire l’expérience de la matière, de la manifestation. C’est lui qui me permet de faire la différence entre moi et les autres. La Conscience, elle ne la fait pas, elle est Une.

Les éveillés ont un ego. Disons, qu’ils fonctionnent avec deux niveaux de conscience. La conscience de l’Unité et celle de la séparation.

Ils savent faire la différence entre ces deux modes de fonctionnement. Quand l’éveillé est ego, il est le monde de la séparation (il a des préférences, une personnalité propre, il est humain), quand il est Conscience, il devient tout ce qui est (bon ou mauvais, toi, moi, l’autre, il ne juge pas l’expérience).

L’éveillé se laisse traverser par la vie, les émotions, les pensées, les croyances. Il ne résiste à rien, il ne juge rien. Il vit. Il n’empêche rien.

Si la colère le traverse, alors il se laisse traverser par elle, si le désespoir décide de pointer le bout de son nez, il lui ouvre la porte en grand. Jamais vous n’entendrez un éveillé vous dire qu’il y a de bonnes ou de mauvaises émotions. Il est la Conscience. Comment quoi que ce soit peut exister en dehors de la Conscience. Il sait qu’il ne contrôle rien, il sait qu’il, en tant que personnalité, n’est pas à l’origine de la vie, alors il laisse faire.

Il vit pleinement sa partie humaine, savourant chaque émotion et grâce à la Conscience qu’il est, il est en même temps l’observateur de tout ce qui le traverse. C’est l’observateur en lui qui ne juge rien pas l’humain. Vous voyez la différence ?

Si vous dites à un être éveillé en croyant bien faire : « moi, je ne suis pas dans le jugement, je ne juge personne ». Il vous répondra : « 1) ce n’est pas possible de ne pas juger, le cerveau humain est conçu pour  juger, avoir des préférences. 2) Juge, ce n’est pas le jugement qui pose problème, c’est ce que tu fais de ce jugement, c’est ce que tu en retires pour toi, c’est ce que tu apprends.

LES ÉMOTIONS ET LES ÉVEILLÉS

Les pseudo-éveillés essayent de nous faire croire qu’un éveillé n’a pas d’émotion, qu’il ne souffre pas, qu’il a atteint un tel niveau de conscience que plus rien ne le touche. M’enfin ! Et le pire, c’est qu’ils enseignent que ceux qui souffrent sont encore loin, très loin du chemin et encore plus loin de l’éveil. Alors on peut voir certains au bord du désespoir, sourire et nous dire qu’ils vont très bien, que leur vie est belle, que tout est parfait ! Et pire, ces faux éveillés vous font croire que le jour où vous atteindrez l’éveil, vous serez au Nirvana, vous connaîtrez une paix et un bonheur parfait et éternel ici, sur Terre. Sincèrement, ceux qui vous disent qu’ils sont toujours dans la Lumière, dans la joie, dans l’abondance, dans la gratitude parce qu’ils sont tellement éveillés… sont presque dangereux.

Une partie de vous le sera oui et en réalité, elle l’est déjà. L’observateur lui, observe, intact, immuable, permanent, éternel.

Les êtres éveillés souffrent. Ils souffrent même beaucoup ! Vous vous souvenez qu’ils ont un ego. Et en même temps, ils sont la Conscience. Vous savez ce que ça fait à l’ego la Conscience. Ça le terrifie, ça le foudroie, ça le tue. Il se met en mode survie, il sort l’artillerie lourde, à la moindre faille, il se faufile et en profite pour atomiser tout ce qu’il peut. Il est sans répit, il ne vous lâche pas. Vous savez ce que ça fait à l’ego de se rendre compte que tout est illusion ? Je ne vous parle pas d’une phrase dite à partir du mental qui fait toujours bien dans un livre. Je vous parle de ressentir cela physiquement, dans sa chair, de ressentir que toutes vos croyances sur tout ce qui existe volent en éclat, sont anéanties, de comprendre dans chacune de vos fibres que tout est illusion. Les douleurs physiques sont immenses, intenses (Osho nous apprend que Buddha avait une santé très fragile et avait un médecin en permanence avec lui, le meilleur de cette époque). Les douleurs psychologiques sont épouvantables.

Et lorsque vient le calme, lorsque l’ego semble se taire, oui, vous vivez des moments d’extase, intraduisibles par des mots. Votre visage reflète cet état de grâce, on vous demande si vous avez fait de la chirurgie esthétique (moins cher, presque aussi douloureux :)). Vous baignez dans un monde d’amour. Vous aimez. Vous êtes l’amour.

Mais encore une fois, nous vivons dans un monde de contraste et d’évolution. Rien n’est jamais immuable. Le but n’est pas que nous passions le reste de nos jours dans cet état d’extase. Nous sortons alors du vortex et le cycle recommence. L’adversité revient, les douleurs reviennent, mais l’enseignement est toujours d’un niveau plus élevé encore.

LES ÊTRES ÉVEILLÉS – L’ENSEIGNEMENT – L’APPRENTISSAGE

L’être éveillé ne cherchera pas à vous faire entrer dans quelque système de croyances que ce soit, il vous proposera juste de prendre conscience de la Conscience, de prendre conscience de votre partie déjà éveillée.

Si vous le contredisez, il est ok avec cela. Aucune importance. Si vous lui faites part d’une croyance à des années-lumière de l’éveil, il vous écoutera, mais ne vous contredira pas. Pour lui, vous êtes son égal. Il apprend de vous autant que vous apprenez de lui. Essayez de contredire un pseudo-éveillé, vous allez voir ce qui va vous tomber dessus (un jour, une personne m’a raconté qu’un pseudo-éveillé lui a dit qu’elle était dans l’ombre parce qu’elle a osé émettre des réserves sur ce qu’elle entendait. M’enfin !)

Ne vous attendez jamais à ce qu’un être éveillé vous réponde du tac au tac. Imaginez-le comme une coquille vide. Il considérera toujours qu’il ne sait rien et s’en amuse ! Lorsque vous lui posez une question, il n’a aucune idée préconçue. Il attendra patiemment la réponse et vous la livrera quand elle arrivera, si elle arrive. Ça énerve les impatients mais lorsque vous recevez la réponse, vous savez qu’elle ne vient pas du mental ou du dernier livre qu’il a lu. Elle vient de la Conscience (ou Dieu, ou les Anges ou la Source ou quel que soit le nom que vous avez envie de lui donner). Les mots qu’il prononcera alors sont justes, clairs, précis et SIMPLES !!

 Les pseudo-éveillés ont l’art et la manière d’utiliser des phrases que l’on doit relire 4 fois avant d’en comprendre le sens, si tant est que ce soit possible (j’ai une maîtrise de Lettres Modernes, je sais un peu lire…), ils adorent utiliser des mots inconnus : bah, oui, plus c’est compliqué pour l’esprit humain, plus ça vient de haut : M’enfin ! Non, le langage d’un être éveillé est simple et accessible. Il n’a pas besoin de longues phrases pour faire passer ce qu’il a à dire. Il n’y a jamais de superflus, de fioritures, de circonvolutions, de tournures alambiquées. Juste de la précision et de la clarté. Parce que l’éveil, c’est justement la clarté.

L’être éveillé ne cherche jamais à faire spirituel ou éveillé. Il l’est. Byron Katie (ceux qui ont déjà ressenti sa présence s’en souviennent toute leur vie !) raconte dans un de ses livres que lorsqu’elle a rencontré l’éveil, les gens qui venaient la voir ont commencé à utiliser un vocabulaire « éveillé » comme Namaste. Elle ne comprenait pas et n’avait aucune idée de ce que ça voulait dire. Elle ne l’a jamais utilisé. Elle dit « Hello » pour dire bonjour comme tout bon américain, mais quand elle le dit, elle y met de l’amour, elle est totalement présente à ce Hello, elle est Conscience pure. Elle n’a pas besoin d’autres mots. Un mot n’est qu’un mot jusqu’à ce qu’on lui donne vie. C’est l’énergie qu’on met dans ce mot qui impacte l’autre. Vous pouvez dire autant de Namaste que vous voulez à un être éveillé, il vous répondra Hello si c’est comme ça qu’on dit bonjour dans sa langue.

Un être éveillé ne parle pas « à la mode spirituelle » ; Les notions qu’il aborde sont simples. Car la Conscience est simple. Car la conscience est Amour. L’Amour est simple. L’ego, lui est compliqué, l’ego a besoin d’un inférieur et d’un supérieur. Il a besoin de notions comme le Karma, les dimensions, Orion, les couleurs, les minéraux, les chakras, les mudra, les niveaux spirituels, la décalcification de la glande pinéale… pour se sentir différents des « non spirituels ».

La seule chose que sait l’être éveillé, c’est qu’il ne sait rien. C’est pour cela qu’il peut s’émerveiller de tout et de tous. Il apprend de tout et de tous. Le monde extérieur est son enseignant. Les arbres lui enseignent comme, les enfants, le ver de terre, la fourmi, le banquier, le voleur. Rien n’est inutile à son expérience comme rien n’est inutile à la Conscience.

Ceux qui vous disent qu’ils ne communiquent qu’avec des êtres très élevés de la 58e dimension parce qu’ils sont eux-mêmes très élevés, fonctionnent à partir de la dimension de la séparation. Encore une fois, tout est Un pour l’être éveillé, la 58e dimension ou la 1re sont traversées par la même Conscience.

L’ARGENT ET LES ÉVEILLÉS

Un être spirituel serait soit pauvre comme Job parce qu’il n’a besoin de rien, soit riche parce que l’Univers lui apporte tout ce dont il a besoin afin d’œuvrer pour la Lumière et que l’argent étant une énergie, plus on a une énergie élevée, plus on a un compte en banque bien garni. M’enfin !

La nouvelle mode veut que les êtres très spirituels vivent dans l’abondance. Mais il faut dire qu’aujourd’hui, la spiritualité paye ! Tant de gens sont en recherche, tant de personnes souffrent et veulent trouver un sens à leur souffrance et à leur vie. Et ceux qui surfent sur cette vague gagnent beaucoup d’argent. Alors il est devenu communément admis que les gens spirituels sont récompensés par l’Univers. Laissant celui qui n’arrive pas à joindre les deux bouts dans le désespoir car il croira que l’Univers lui refuse l’abondance parce qu’il n’est pas assez éveillé, pas assez spirituel (alors il dira encore plus de Namaste, allumera plus de bougies, portera plus de minéraux…)

Tout cela est du marketing, c’est très vendeur d’écrire des livres sur l’abondance et l’argent facile grâce à la spiritualité. Ce n’est pas l’éveil.

L’éveillé peut être riche, pauvre, de classe moyenne. J’ai rencontré des personnes devenues riches et même très riches grâce à la spiritualité mais elles ne sont pas éveillées pour autant, elles sont juste très bonnes en marketing et en communication.

 

Allez vers les personnes auprès desquelles vous vous sentez grandi, accueilli avec amour, des êtres simples, pleines d’humour, dont les paroles sont encourageantes, bienveillantes, loin des comparaisons, de la séparation, de la peur. Ceux qui ne cherchent pas à vous convaincre ou à vous détourner de vos croyances, qui s’habillent normalement, qui n’essayent pas de faire spirituels. Ceux qui ne vous disent pas qu’ils sont éveillés ; ils n’en ont pas besoin, vous le sentez.

Johanna (Infinite Spirit)

 

Je remercie Johanna, l’auteure de ce superbe texte que nous lui avons emprunté. Il a été pris sur son site  dans lequel vous trouverez d’autres articles tout autant passionnant :

infinitespirit.fr

 

Différence entre l’Éveil et l’ego spirituel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *